A La Une :

ENGLISH
March 25, 2017

  Dossiers d'analyse
....... Culture et société
  Économie
  Interviews
  Justice et droit
  Politique
  Sécurité
  Réalités locales
....... Bubanza
  Bujumbura Mairie
  Bujumbura Rural
  Bururi
  Cankuzo
  Cibitoke
  Gitega
  Karuzi
  Kayanza
  Kirundo
  Makamba
  Muramvya
  Muyinga
  Mwaro
  Ngozi
  Rutana
  Ruyigi


Version imprimable
e-mail cet article à un ami
Save As PDF
Save As Flash Papers

 




Iran : levée des sanctions internationales

BBC


London, Grande Bretagne, 2016-01-16 (BBC) - Untitled 2

Iran : levée des sanctions internationales

17 janvier 2016

La levée des sanctions internationales contre l’Iran ouvre une "nouvelle page" entre ce dernier et le reste du monde, selon le président iranien, Hassan Rohani.

L’AIEA affirme que Téhéran a respecté l’accord conclu en juillet dernier avec les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, la Russie, la Chine et l’Allemagne, en faveur de l’abandon de son programme de production d’armes nucléaires.

Le programme nucléaire iranien a engendré un contentieux de plus de 13 ans, entre l'Iran et ces puissances du groupe 5+1, à savoir les cinq membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU - Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Chine – et l’Allemagne.

Puisque l’Iran a respecté l’accord de juillet 2015, l’AIEA a levé les sanctions contre lui, une mesure qui sera suivie de la fin du gel, par plusieurs pays occidentaux, d’avoirs iraniens évalués à des dizaines de milliards de dollars US.

Image copyrightAFPImage caption Le programme nucléaire iranien a engendré un contentieux de plus de 13 ans, entre l'Iran, les cinq membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU et l'Allemagne.

S’exprimant dimanche devant le Parlement de son pays, Hassan Rohani s’est réjoui de ces décisions.

Il dit par ailleurs s’attendre à ce que l’économie de son pays soit moins dépendante du pétrole, dans les prochaines années.

A la faveur de l’accord sur le programme nucléaire iranien, Téhéran a déclaré samedi avoir libéré quatre détenus irano-américains, en échange de la libération de sept de ses ressortissants par les Etats-Unis.

Le journaliste du Washington Post, Jason Rezaian, fait partie des détenus libérés par la justice iranienne.

Il était arrêté en Iran depuis juillet 2014, pour "espionnage" et "collaboration avec des gouvernements hostiles".



 

Version imprimable
e-mail cet article à un ami
Save As PDF
Save As Flash Papers

 

 

INFO RADIO




BR SPÉCIAL

COMMUNIQUE DU PARTI CNDD A LA SUITE DU REFUS DE SA REUNION A RUMONGE
Requête au sujet d’un génocide rampant au Burundi
MESSAGE DE CONDOLEANCES ADRESSE AUX FAMILLES VICIMES DES RECENTS MASSACRES DE GATUMBA ET AU PEUPLE BURUNDAIS.
DECLARATION DU CNDD AU SUJET DE LA QUESTION DES NEGOCIATIONS
DECLARATION DU CNDD AU SUJET DES PRIVATISATION SAUVAGE DU
LIBYE : UN AVENIR INCERTAIN
Rapport du Projet Mapping concernant les violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 sur le territoire de la République démocratique du Congo
MEMORANDUM SUR LES IRREGULARITES ET FRAUDES MASSIVES DES ELECTIONS COMMUNALES DU 24 MAI 2010
Au fond : Qu’est-ce qu’un intellectuel ?
DECLARATION DU PARTI CNDD AU SUJET DE LA GREVE DES ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE

Burundi Réalités (c) 2006 All rights reserved